21 mars 2018

La part des Anges



 
Chers Amis, Présents, Futurs, et Passés…

Ces Mots pour vous informer que je serais injoignable jusqu’à début Juin. 

Depuis ce matin de juillet 2011 où je pris pour la 1ere fois une paire de baguettes en mains à ces jours derniers, je n’ai cessé d’apprendre et d’expérimenter dans les domaines sensitifs et techniques du bien-être des lieux et des personnes. 

Il est temps de laisser finir de fermenter, décanter, porter à ébullitions, distiller, et laisser infuser ce que je suis.  

Donc rendez-vous en Juin pour de nouvelles propositions, l’Axe reste bien sur les lieux et le Vivant… mais différemment. 

 La Sensibilité plus que la Matière
à bientôt, Nicolas.


" Lorsque l'on fait vieillir un alcool en fût,
une certaine quantité du spiritueux est perdue au cours du vieillissement. 
 Une partie s'évapore : c'est la "part des anges", 
une autre est absorbée par le fût : c'est la "part du diable". 
 Ce processus fait partie intégrante de la qualité du Produit final."

Enregistrer un commentaire